Le Centre Pierre Janet tient son nom d’un des plus célèbre philosophe, psychologue et médecin français du XIXe siècle : Pierre Marie Félix Janet. Retour sur sa vie, son œuvre et son apport dans la domaine des psychothérapies et de la psychopathologie.

Rendons à Janet ce qui appartient à Janet

Si notre centre s’appelle Pierre Janet, c’est pour rétablir à sa juste place l’un des plus éminents cerveaux de la psychologie mondiale injustement traité.

Pierre Janet a commencé sa carrière scientifique de philosophe, psychologue et psychothérapeute avant celle de Sigmund Freud et l’a exercée plus longtemps que ce dernier. Paradoxalement, tous ses travaux sur la psychopathologie et la psychothérapie des névroses ont de plus en plus été éclipsés par la psychanalyse qui connut un succès bien plus grand. Le temps de la reconnaissance a sonné ; d’autant plus que Pierre Janet est très connu à l’étranger, notamment pour le développement de l’une des théories psychopathologiques les plus en vogue et sans doute la plus riche du moment dans le domaine du psychotraumatisme : la théorie de la dissociation structurelle.

C’est donc le théoricien, chercheur et clinicien hors pair préoccupé par le soin et le traitement de ses patients qui donne aujourd’hui son nom au Centre Pierre Janet.

Biographie : s’il ne fallait garder que le meilleur

Pierre Janet (30/05/1859 – 24/02/1947) est le père fondateur français de la psychologie, aux côtés de William James (États-Unis) et Wilhelm Wundt (Allemagne). À la fin du XIXe siècle, il se forme simultanément en philosophie et en médecine, seuls cursus abordant à l’époque des questions psychologiques. Normalien, puis agrégé de philosophie, Pierre Janet obtient ensuite deux thèses : d’abord en philosophie (« L’automatisme psychologique », 1889) puis en médecine (« Contribution à l’étude des accidents mentaux chez les hystériques », 1893).

Dès 1889, le neurologue Jean-Martin Charcot lui confie la direction du laboratoire de psychologie de la Salpêtrière.

Pierre Janet enseignera d’abord dans divers lycées, puis à la Sorbonne et au Collège de France. Il donnera toute sa vie des cours et des conférences à travers le monde.

Il fondera le Journal de psychologie normale et pathologique en 1904, et, quelques années plus tôt, la Société de psychologie qui deviendra – et est encore aujourd’hui – la Société française de psychologie.

Ses études et théories principales

La caractérisation de l’émotion


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa.

La sexualité


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa.

L’intégration des niveaux cognitifs et dynamiques


Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa.

Sa bibliographie

  • Malebranche et les esprits animaux. De la Recherche de la vérité. Paris, Alcan, 1886.
  • L’Automatisme psychologique. Paris, Felix Alcan, 1889.Ouvrage réédité : L’Automatisme psychologique. L’Harmattan, 2005.
  • Baco verulamius alchemicis philosophis quid debuerit (Bacon et les alchimistes). Angers, Imprimerie Burdin, 1889.
  • L’État mental des hystériques. Bibliothèque médicale Charcot-Debove. Paris, Rueff et Cie, 2 vol. I. Les stigmates mentaux, 1893. II. Les accidents mentaux, 1894.Ouvrage réédité : Contribution à l’étude de l’état mental des hystériques. L’Harmattan, 2004.
  • Manuel de philosophie du baccalauréat de l’enseignement secondaire classique. Paris, Nony, 1896.
  • Névroses et idées fixes. Paris, Alcan, 1898, 2 vol.Ouvrage réédité : Névroses et idées fixes. 2 Vol., L’Harmattan, 2007.
  • Les Obsessions et la psychasthénie. Avec Fulgence Raymond, Paris, Alcan, 1903, 2 vol.Ouvrage réédité : Les Obsessions et la Psychasténie. 3 Vol., L’Harmattan, 2005. vol 1 (ISBN 2-7475-9258-8)
  • The Major Symptoms of Hysteria. Londres et New York, Mac Millan, 1907.
  • Les Névroses. Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique, 1909.
  • Les Médications psychologiques. Paris, Alcan, 1919. 3 vol.Ouvrage réédité : Les Médications psychologiques. 3 Vol., L’Harmattan, 2007.
  • La Médecine psychologique. Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique, 1923.Ouvrage réédité : La Médecine psychologique. L’Harmattan, 2005.
  • Les Stades de l’évolution psychologique. Paris, Chanine-Maloine, 1926.
  • De l’Angoisse à l’extase. Études sur les croyances et les sentiments. Paris, Alcan. Vol. 1 : Un délire religieux. La croyance, 1926. Vol. II : Les sentiments fondamentaux, 1928.
  • La Pensée intérieure et ses troubles. Paris, Chanine-Maloine, 1927, 452 p.Ouvrage réédité : La Pensée intérieure et ses troubles. L’Harmattan, 2007.
  • L’Évolution de la mémoire et de la notion du temps. Paris, Chahine, 1928.Ouvrage réédité : L’Évolution de la mémoire et de la notion du temps. L’Harmattan, 2006.
  • L’Évolution psychologique de la personnalité. Paris, Chahine, 1929.Ouvrage réédité : L’Évolution psychologique de la personnalité. L’Harmattan, 2005.
  • La Force et la faiblesse psychologiques. Paris, Maloine, 1932.
  • L’Amour et la haine. Paris, Maloine, 1932.Ouvrage réédité : L’Amour et la haine. L’Harmattan, 2005.
  • Les Débuts de l’intelligence. Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique, 1935.
  • L’Intelligence avant le language. Paris, Flammarion, Bibliothèque de philosophie scientifique, 1936.

Oeuvres choisies

  • Conférences à la Salpêtrière. L’Harmattan, 2003.
  • La Psychanalyse de Freud. L’Harmattan, 2004.
  • Leçons au Collège de France. L’Harmattan, 2004.
  • Premiers écrits psychologiques. L’Harmattan, 2005.
  • L’Amnésie psychologique. Le cas Emma Dutemple. L’Harmattan, 2006.
  • Philosophie et psychologie. L’Harmattan, 2006.

Nous n’avons pas que repris son nom, le Centre Pierre Janet s’attache également à réaliser un fonds documentaire sur cet illustre personnage qui sera prochainement mis en ligne.